Santé

protection sociale, suivi médical, complémentaire santé, … Retrouvez nos informations et nos conseils pour assurer votre santé

La protection sociale

Un étudiant âgé de 16 à 28 ans, inscrit dans un établissement de l’enseignement supérieur doit obligatoirement s’affilier au régime étudiant de la sécurité sociale, sauf exception. Les conditions d’affiliation varient selon la situation personnelle de l’étudiant (âge, activité salariée, profession des parents…). L’affiliation se fait lors de l’inscription dans l’établissement d’enseignement supérieur.

Si vous avez moins de 20 ans tout au long de l’année universitaire du 1er septembre au 31 août de l’année suivante (né après le 31 août 1997 pour l’année universitaire 2016-2017), vous devenez ayant droit autonome. A ce titre, votre affiliation à la sécurité sociale étudiante est obligatoire, mais est gratuite

Si vous avez 20 ans ou plus de 20 ans en cours d’année universitaire, votre affiliation à la sécurité sociale étudiante est obligatoire et payante (215€ en 2016-2017), sauf si vous êtes boursier. Dans ce cas, vous êtes exonéré du paiement de la cotisation.

L’affiliation n’est pas obligatoire pour les étudiants :

  • assurés à titre personnel en qualité de salarié permanent (contrat de travail couvrant la totalité de l’année universitaire du 1er septembre au 31 août) et effectuant au moins 150 heures par trimestre ou 600 heures par an;
  • dont l’un des parents est salarié d’une entreprise appartenant à un régime spécial de la sécurité sociale.

Le suivi médical

Le suivi sanitaire des étudiants est assuré, dans chaque université, par un service universitaire ou interuniversitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (S.U.M.P.P.S./S.I.M.P.P.S.).

Une visite médicale systématique en licence
Ce service, dont les missions ont été élargies, est chargé de proposer à chaque étudiant, au cours de ses trois premières années d’études dans l’enseignement supérieur, un examen de prévention gratuit intégrant une dimension médicale, psychologique et sociale.

Une offre de soins plus accessible
Les S.U.M.P.P.S./S.I.M.P.P.S. agréés comme centres de santé peuvent prescrire certains soins, médicaments ou traitements (vaccins, pilule contraceptive…), en relation avec le médecin traitant.
Pour toutes les questions de santé, contactez le service de médecine de l’université.

Les S.U.M.P.P.S./S.I.M.P.P.S. exercent aussi un rôle de veille sanitaire, de conseil et de relais dans le cadre de programmes de prévention et de plans régionaux en santé publique.

Quelques explications sur les mutuelles

La gestion du régime obligatoire de sécurité sociale étudiante est confiée à des mutuelles étudiantes habilitées par le ministère chargé de l’Enseignement supérieur, et placées sous le contrôle des Caisses primaires d’assurance maladie.

L’adhésion à la sécurité sociale étudiante ne concerne que les frais pris en charge par la sécurité sociale. Certaines dépenses ne sont pas remboursées à 100%, il est donc conseillé d’adhérer à une mutuelle complémentaire mais celle-ci n’est pas obligatoire. Vous pouvez choisir la mutuelle de vos parents, une mutuelle privée personnelle ou une mutuelle étudiante. Plusieurs types de contrats sont offerts par les mutuelles, leurs taux varient selon les risques couverts.

SOCIAL SANTEDeux organismes mutualistes étudiants sont présents en Bretagne :

LMDE : La Mutuelle Des Étudiants
43 bd de la Tour d’Auvergne – 35000 RENNES
www.lmde.com

SMEBA : Sté Mutuelle des Étudiants de Bretagne
31-33 quai Châteaubriand – 35000 RENNES
www.smeba.fr

L’inscription à la sécurité sociale des étudiants s’effectue auprès du service de scolarité au moment de l’inscription dans l’établissement. L’adhésion à une mutuelle étudiante peut aussi se faire au moment de l’inscription.

Comment bénéficier d’une aide à l’acquisition d’une complémentaire santé

Sous certaines conditions de ressources, les étudiants peuvent bénéficier d’une aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (A.C.S) auprès de leur caisse primaire d’assurance maladie.
Cette aide se présente sous la forme d’une attestation-chèque qu’il suffit de présenter à la complémentaire de son choix. Elle permet également la dispense de l’avance de frais de consultations médicales réalisées dans le cadre du parcours de soins coordonnés. Renseignements sur www.ameli.fr

CMUC (Couverture Maladie Universelle complémentaire)

Sous certaines conditions (âge, ressources et résidence), vous pouvez bénéficier d’une protection complémentaire gratuite. Adressez vous à l’accueil de la caisse d’assurance maladie et des mutuelles.
Renseignements sur www.ameli.fr

A noter : Si vous êtes un étudiant isolé, bénéficiant d’une Aide Spécifique Allocation Annuelle (ASAA), vous pouvez déposer une demande de CMUC à titre personnel et en bénéficier indépendamment du foyer de vos parents (sous conditions de ressources).

CARTE EUROPÉENNE D’ASSURANCE MALADIE

Si vous voyagez en Europe, vous devez la demander au moins deux semaines avant votre départ, auprès de votre mutuelle étudiante. Si vous ne l’avez pas en temps utile, un certificat provisoire peut vous être délivré. Cette carte permet la prise en charge de vos soins médicaux lors d’un séjour dans un pays de l’espace économique européen.

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !